Le écomusée à Saint-Nazaire

Le magnifique écomusée se situe dans la commune de Saint-Nazaire, département Loire-Atlantique.

Nom d’usage (si applicable) : Écomusée de Saint-Nazaire

Domaines thématiques : quoi admirer au écomusée à Saint-Nazaire ?

Le écomusée traite de la/des thématique(s) suivante(s)

Archéologie nationale : Préhistoire;Architecture et urbanisme;Arts décoratifs : Mobilier, Orfèvrerie, Textiles, Verrerie;Beaux-Arts : Dessin, Estampe et Affiche;Collections militaires : Armes, Uniformes;Archives papier, Archives sonores, Image animée, Photographie, Plans;Ethnologie : Métiers et Outils;Histoire : Histoire locale et régionale, Histoire militaire, Autre(s), (Histoire technique);Sciences et techniques : Aéronautique, Industrie, Navigation et Pêche. Les collections reflètent l’aventure maritime, industrielle, portuaire et urbaine de Saint-Nazaire. Leur diversité traduit l’évolution du territoire. Parmi les œuvres majeures, on citera le patrimoine des paquebots : décors, mobiliers, représentations photographiques et picturales, affiches, arts de la table, maquettes, etc., qui vont de la fin du XIXe siècle aux années 1960. Quant au territoire urbain, il s’agit pour beaucoup de représentations (lithographies, affiches, …), de maquettes et d’objets à caractère ethnographique de la fin du XIXe siècle aux années 1950..

Les artistes représentés : N/A

Les collections ont été constituées par dons (industries navales, entreprises maritimes, particuliers) ou achats à partir de 1983 par la première conservatrice du musée, Michèle Nolla, d’abord lors de la préfiguration de l’Écomusée, puis après l’ouverture de l’Écomusée en 1988. Ces collections concernent l’histoire et la sociologie du territoire nazairien. Elles s’enrichissent régulièrement depuis. En 1986, intégration aux collections du sous-marin Espadon, sous-marin militaire du début des années 1960. Il ouvre à la visite en 1987. A partir de 1992, élargissement des collections au patrimoine des paquebots de ligne construits à Saint-Nazaire ou ayant navigué sur la ligne transatlantique Saint-Nazaire – Antilles et Amérique Centrale. Elles sont aujourd’hui présentées dans Escal’Atlantic, équipement de visite dédié à ce thème, sous la responsabilité scientifique et culturelle de l’Écomusée et géré par la même structure que l’Écomusée et l’Espadon. 2005 : Arrivée du dépôt du musée des arts décoratifs, plus de 850 œuvres (éléments de décors, mobilier, arts de la table, documents de compagnie et de passagers,…) provenant du paquebot Normandie.

Pour l’Espadon : ancienne écluse fortifiée lors de la Seconde Guerre mondiale par l’armée allemande.

Personnage(s) phare(s) lié(s) au musée : non applicable

Informations utiles

  • Pour s’y rendre : avenue de Saint-Hubert / Ville : Saint-Nazaire / Code postal : 44600 / Région : Pays-de-la-Loire
  • 📞Numéro : 02 51 10 03 03
  • Tarifs et heures d’ouvertures à retrouver sur la page officielle du musée
  • Site internet : www.saint-nazaire-tourisme.com/les-visites/les-sites-de-visite/ecomusee/

Vidéo relative :

Les avantages de fréquenter un musée sont nombreux et étoffés. Les musées sont des endroits qui offrent une opportunité éducative, agréable, stimulante, calmante, socialement interactive et de préservation. En visitant un musée, vous pouvez acquérir des connaissances de manière immersif sur des sujets tels que le patrimoine, l’art, les arts plastiques et la recherche scientifique.

Les collections exposées peuvent élargir vos perspectives et renforcer votre compréhension de sujets spécifiques. Les musées sont également conçus pour offrir une atmosphère paisible et relaxante, ce qui peut aider à soulager le stress et l’anxiété. Ils peuvent stimuler votre créativité et votre imagination, et offrir une chance de croiser de nouvelles individus partageant les mêmes centres d’intérêt que vous. Les musées sont également importants pour la conservation et la conservation du héritage culturel et historique.

Dans l’ensemble, explorer un musée est une opportunité enrichissante qui peut offrir de multiples avantages et point de vue uniques.