Le musée d’Art et d’histoire – Roger Rodière à Montreuil-sur-Mer

Le sublime musée d’Art et d’histoire – Roger Rodière est localisé dans la commune de Montreuil-sur-Mer, département Pas-de-Calais.

Nom d’usage (si applicable) : Musée Roger Rodière

Domaines thématiques : que voir au musée d’Art et d’histoire – Roger Rodière à Montreuil-sur-Mer ?

Le musée d’Art et d’histoire – Roger Rodière traite de la/des thématique(s) suivante(s)

Archéologie nationale : Gallo-romain, Médiéval;Architecture et urbanisme;Art religieux;Arts décoratifs : Orfèvrerie;Beaux-Arts : Peinture, Sculpture;Manuscrits, incunables, Numismatique;Histoire : Histoire locale et régionale. Grande variété des collections soulignant la richesse historique et artistique de la ville. Les collections d’art sacré illustrent l’immense ferveur populaire qui sublime les nombreuses églises de la ville. Petit mobilier, sceaux, monnaies exhumés des fouilles archéologiques témoignent de la vie quotidienne des Montreuillois à travers l’histoire. Peintures et estampes des XIXe et XXe siècles évoquent l’« école de Montreuil », source d’inspiration pour de nombreux artistes dont le rayonnement a parfois dépassé le strict cadre local. Importante série d’aquarelles d’Alexandre Nozal, héritier direct des peintres de Barbizon, dont l’œuvre empreinte à la fois à l’impressionnisme et au fauvisme..

Les artistes représentés : Alexandre Nozal, Harry Van der Weyden, Catherine Alice Hawdon, Louis Montaigu, Harry Collison, Lavezarri.

Dans les années 1930, un groupe d’érudits, parmi lesquels se trouve Roger Rodière, fonde un musée dans la citadelle pour collecter les témoignages de l’histoire de Montreuil-sur-Mer. Fermé lors de la Seconde Guerre mondiale, il rouvre finalement dans la chapelle de l’ancien orphelinat. Éternelle bienfaitrice de la ville, ayant notamment participé à l’achat de la citadelle par la ville, Mary Wooster décide de léguer son hôtel à la ville, avec le « château » de Montreuil situé derrière la passerelle d’Acary. En 1983, le souhait de la donatrice de faire de la demeure un musée est respecté. Composées essentiellement des glorieux restes des églises de Montreuil détruites à la Révolution française, les collections s’enrichissent progressivement de dons et d’achats. Aujourd’hui le projet de centre culturel a pour vocation de perpétuer le désir de Mary Wooster. Le projet prévoit la restauration complète de cet Hôtel particulier avec la création d’une extension permettant de résoudre l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite entre les différents niveaux existants. Extérieurement l’Hôtel Acary de la Rivière ne subira aucune modification. Il est prévu une restitution et une réfection à l’identique dans les règles de l’art des façades, menuiseries, toitures. A la fin des travaux, Acary de la Rivière pourra accueillir des expositions, conférences, manifestations artistiques d’associations ou encore du musée de France Roger Rodière.

L’hôtel Acary de la Rivière est le dernier hôtel construit à Montreuil-sur-Mer. Datant de 1810, il observe un plan à la française et par sa décoration en façade, il est l’un des plus ostentatoires de la ville. Possédant une demeure estivale au château du Quievremont dans le village d’Ecuires, Dominique Acary de la Rivière décide de faire construire un hôtel particulier à Montreuil pour y passer la saison hivernale. L’hôtel est situé en fond de cour. Le portail d’entrée percé dans un haut mur de clôture ouvre sur une cour d’honneur pavée. L’avant-corps, de plan circulaire, est surmonté d’un fronton triangulaire. Le corps de logis de plan rectangulaire, s’élève sur deux niveaux. La partie en sous-sol est réservée aux domestiques et gens de maison. Ces derniers peuvent accéder aux chambres et salles d’eau qui leurs sont dévolues dans les combles par des communs situés dans l’aile gauche de la demeure, leur permettant ainsi de gagner leurs appartements sans passer par l’escalier d’honneur. Les parties nobles du rez-de-chaussée, et du premier étage sont composées de trois pièces en enfilade. Au rez-de-chaussée un vestibule central permet d’accéder au jardin situé à l’arrière du bâtiment. Si la décoration de la façade a clairement la fonction d’apparat, ornée de cordons, de bandeaux sculptés et de colonnes antiques, la façade arrière est, elle beaucoup simple. La symétrie conforme au style néoclassique du 18ème siècle est très marquée sur les deux façades. A l’intérieur, la décoration est elle aussi marquée par l’antiquité. Draperies et décors militaires composent les principales ornementations.

Personnage(s) phare(s) lié(s) au musée : Roger Rodière, archéologue montreuillois, mort en 1944.

Informations pratiques

  • 🚗 Pour y aller : N/A / Ville : Montreuil-sur-Mer / Code postal : 62170 / Région : Hauts-de-France
  • Téléphone : 03 21 86 90 83
  • Tarifs et horaires d’ouvertures à retrouver sur la page officielle du musée
  • Site web : www.ville-montreuil-sur-mer.fr/patrimoine/

Vidéo relative :

Les points positifs de visiter un musée sont nombreux et variés. Les musées sont des lieux qui offrent une chance formatrice, divertissante, motivante, apaisante, conviviale et de conservation. En fréquentant un musée, vous pouvez apprendre de manière captivante sur des sujets tels que le passé, la culture, les beaux-arts et la recherche scientifique.

Les présentations peuvent enrichir vos horizons et approfondir davantage votre compréhension de thématiques particulières. Les musées sont également conçus pour offrir une ambiance paisible et relaxante, ce qui peut aider à apaiser le stress et l’anxiété. Ils peuvent éveiller votre créativité et votre imagination, et offrir une occasion de croiser de nouvelles gens partageant les mêmes centres d’intérêt que vous. Les musées sont également importants pour la sauvegarde et la préservation du héritage culturel et historique.

Dans l’ensemble, visiter un musée est une opportunité enrichissante qui peut offrir de divers avantages et perspectives uniques.